Afribo VS Lévy : le tribunal prendra le temps de réfléchir

16/05/2018 18:58

20180516185857.jpg

Joseph Afribo, 58 ans, Conseiller départemental, Vice-Président du SDIS et Maire de Acy-Romance, était jugé ce mercredi devant le tribunal pour diffamation par parole envers un journaliste du journal L'Union, Guillaume Lévy.

Le 23 juin 2017, lors d'une séance plénière du Conseil Départemental, Joseph Afribo avait interpellé le président du Conseil Départemental Benoît Huré sur son agacement : « Monsieur le Président, avant que vous ne preniez la décision d'ouvrir les débats, j'aimerais m'exprimer. C'est un conseiller départemental blessé qui se trouve devant vous. J'en ai assez d'être jeté en pâture dans la presse. » Il aurait alors ajouté, selon un rapport émanant du nouveau président du Conseil Départemental, Noël Bourgeois, sans que celui-ci ne soit signé par qui que ce soit : « La présence de Monsieur Lévy m'indispose et je vais m'adresser à lui directement : « Mr Lévy, vous êtes envahi par le mensonge et la perversité. Vous faites parler les gens dans la presse sans les avoir interrogés. Vous n'êtes pas digne d'être journaliste. Je voulais vous le dire publiquement », propos que réfutait totalement le Conseiller Départemental, étonné que de tels mots aient été retranscrits, d'autant qu'aucune attestation de conseiller départemental ne soit venue appuyer la procédure entamée par le journaliste.

L'avocate de Guillaume Lévy, Maître Jessica Rondot, a insisté, lors de sa plaidoirie, sur l'importance de protéger la liberté d'expression : « Nous devons protéger la profession de journaliste ! » Elle a demandé pour son client, 5.000 euros au titre du préjudice moral.

L'avocat de la Défense, Maître Harir, a quant à lui voulu souligner la personnalité de Guillaume Lévy afin d'expliquer le ras-le-bol de son client : « Guillaume Lévy a fait un peu de dégâts dans les Ardennes avant de partir. C'est son style, c'est un journaliste sniper. »

La décision a été mise en délibéré et sera rendue le 11 juin prochain.

Réaction de Maître Ahmed Harir, avocat de Joseph Afribo, au micro de Radio 8

Guillaume Lévy, quant à lui, n'a pas souhaité s'exprimer.

Une interview est disponible pour cet article

Rédigé par

Partager :

Commentaires

Aucun commentaire.

Pour laisser un commentaire vous devez Vous connecter ou Créer un compte