Connexion | Créer un compte

Les bourreaux de la forêt du Mont-Dieu , Colson et Gatine , jugés et condamnés !

21/03/2018 01:02

Au terme de quatre jours d'un procès éprouvant, les deux accusés du viol et des actes de torture ayant entraîné la mort de Séverine Gentil ont été déclarés coupables et condamnés.

Le 12 juin 2015, Jean-Michel Colson, 47 ans, et Damien Gatine, 25 ans, se rendaient dans la forêt du Mont-Dieu, emmenant avec eux Séverine Gentil, petite-amie de Colson, afin de boire quelques bières autour d'un barbecue. Mais Colson, décrit comme un homme brutal, y avait vu l'occasion d'avoir une relation sexuelle « d'un autre genre » avec la victime, devant et avec son ami Gatine. La situation avait alors dégénéré et Colson avait fait de la victime son « terrain de jeu », lui faisant subir des tortures, provoquant ainsi un délabrement de ses parties intimes. Séverine Gentil s'était éteinte rapidement, d'une hémorragie et d'une asphyxie, alors qu'on l'empêchait de crier en lui collant une main sur la bouche. Comme si les faits n'étaient pas déjà assez sordides, ses deux bourreaux l'avaient alors grossièrement essuyée et rhabillée et l'avait « chargée » dans la voiture afin de rentrer à Sedan, où elle avait été abandonnée, agonisante ou déjà morte, dans la voiture, jusqu'à ce qu'un passant la voit le lendemain midi et prévienne les pompiers.

Gatine, revenant sur les lieux afin de déplacer le véhicule, avait alors tout raconté aux enquêteurs de la soirée qui avait coûté la vie à Séverine. L'ensemble de ses déclarations corroborant avec l'instruction et les différentes expertises menées lors de l'enquête, l'Avocate Générale, Marlène Borde, constatait qu'il n'était pas l'auteur des actes de tortures mais notait qu'il en avait été le complice.

Après 6 heures de délibérés, la Cour a finalement rendu son verdict. Damien Gatine est condamné à 18 ans de réclusion criminelle, sans période de sûreté, pour viol en réunion et complicité d'actes de torture ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Jean-Michel Colson, en revanche, est reconnu coupable de l'ensemble des chefs d'accusation et est condamné à 30 ans de réclusion criminelle assortie d'une période de sûreté de 20 ans. Les deux coupables ont 10 jours pour faire appel.

 

Steve Gentil, frère de la victime, réagissait au micro de Radio 8, et nous parlait de sa sœur

Une interview est disponible pour cet article


Rédigé par

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte