Connexion | Créer un compte

Dégradations en marge de la mobilisation des gilets jaunes à Charleville : 12 mois de prison dont 8 avec sursis

03/12/2018 15:17

justice001

Anthony, 18 ans, était jugé ce lundi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières pour participation avec arme à un attroupement, dégradation de bien, tentative de dégradation, violence avec usage d'une arme, mise en danger d'autrui, lors de la mobilisation des Gilets Jaunes le samedi 1er décembre. Pour ces faits, le prévenu encourt 10 ans d'emprisonnement.

Le 1er décembre, vers 17h30, des fonctionnaires en opération de maintien de l'ordre étaient visés, aux environs de l'Hôtel de Ville de Mézières, par des projectiles. Le prévenu, auteur de ces jets de pierres, était interpellé et placé en garde à vue après avoir totalement brisé un abribus rue Monge. La vidéosurveillance montrait le prévenu jeter ces projectiles sur les forces de l'ordre, utiliser des barrières de chantier comme barricade face aux fonctionnaires, et, à 16h40, se munir d'un briquet et mettre le feu à la bâche de protection de l’échafaudage qui couvre la façade de l'Hôtel de Ville, début d'incendie interrompu par des témoins. Entendu, le jeune prévenu expliquait être arrivé en train de Fumay pour participer à la manifestation et s'être laissé entraîné par le mouvement en jetant « une pomme et deux petits cailloux sur les policiers ». Il niait en revanche avoir eu l'intention d'incendier le bâtiment municipal. L'adjoint au Maire de Charleville-Mézières, chargé de la Sécurité, Robert Chauderlot, déposait plainte au nom de la municipalité pour la tentative d'incendie, mais également pour les agents territoriaux travaillant ce jour-là au sein de l'Hôtel de Ville.

Le Maire de Charleville-Mézières, Boris Ravignon, qui n'a pas souhaité rester jusqu'au prononcé du jugement, nous livrait, pendant la suspension, ses attentes suite à l'audience

Pour ces faits graves, le jeune prévenu à été condamné à 12 mois d'emprisonnement dont 8 avec sursis. Il devra également suivre un stage de citoyenneté et réparer les dommages.

Une interview est disponible pour cet article


Rédigé par

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte