Connexion | Créer un compte

Le SNU officiellement lancé ce lundi dans les 13 départements pilotes dont celui des Ardennes !

18/06/2019 09:15

SNU Lancement

Grâce au Pacte Ardennes, notre territoire a obtenu d'être l'un des 13 départements pilote pour le SNU, Service National Universel, qui était prévu en Moselle. Ce lundi a eu lieu le lancement officiel du SNU.

Sur les 2000 jeunes volontaires âgés de 15 à 16 ans, les Ardennes ont donc accueillis 181 jeunes (sur les 192 initialement inscrits), 89 garçons et 92 filles, pour participer à cette première phase de cohésion, répartis sur 2 sites, le lycée hôtelier de Bazeilles et le lycée agricole de Saint-Laurent.

Les Ardennes, plus dynamiques en matière de recrutement, ont envoyé 221 jeunes dans les 12 autres départements, dont un département Outre-Mer, la Guyane, un chiffre qui représente 17% des élèves de seconde dans le département.

L'objectif était de mettre l'accent sur la diversité, avec un mixage géographique mais également scolaire.

Deux fils conducteurs sont prévus dans le SNU : l'engagement et le développement durable, avec un programme composé de modules obligatoires et de modules adaptés en fonction des besoins de chaque département.

Patrick Geoffrin, Retraité de la Gendarmerie et Chef de Centre pour les Ardennes, nous parle du programme de cette phase de cohésion, notamment de ces fils rouges.

Divers ateliers rythmeront enfin ces 12 jours : un module Défense, un module code de la route, un module Sécurité Publique, activités de cohésions comme une marche de nuit, une course d'orientation et une nuit sous tente, ainsi que des visites de Charleville et de Sedan en matière de patrimoine, et une visite de la maison de la Nature.

Chaque centre a un jeune ambassadeur du SNU. Celui du centre des Ardennes s'appelle Alexis Toupet, il vient de Vierzon, dans le département du Cher.

Nous sommes allés à sa rencontre pour parler de son volontariat, Alexis Toupet qui n'a pas candidaté pour le poste d'ambassadeur mais qui a été choisi à partir de sa lettre de motivation et de son dossier scolaire.

D'une durée d'un mois, la première étape du Service National Universel comporte une phase de cohésion de deux semaines et une mission d'intérêt général de deux semaines, qui peut également se faire de façon perlée, soit 84 heures sur un an. Les volontaires pourront ensuite, s'ils le souhaitent, poursuivre une période d'engagement de trois mois (minimum) à un an, jusqu'à leurs 25 ans.


Deux interviews sont disponibles pour cet article


Rédigé par

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte