Connexion | Créer un compte

Ardennes : une centaine de réfugiés attendus dont une trentaine à Rimogne.

08/10/2016 16:59

Le FN (08) a distribué des tracts vendredi soir pour s’opposer à la venue de réfugiés au sein de la commune de Rimogne. De son côté dans un courrier adressé à ses administrés, le maire de Rimogne Grégory Truong déclare «  je souhaite que chacun dans le contexte, fasse preuve de retenue et de calme et que nous ne tombions pas dans le piège de la division et de la récupération politique ».

Le gouvernement ayant souhaité démanteler le camp de La Lande à Calais et de répartir les migrants qui y séjournent sur l’ensemble du territoire français, 110 migrants sont attendus dans les prochains jours dans les Ardennes dont 30 à Rimogne. Le CAO (Centre  d’accueil et d’orientation est (notamment) établi à Rimogne pour une durée temporaire de 3 mois (renouvelable une fois). Les 30 migrants ou réfugiés accueillis viennent essentiellement d’ Erythrée, du Soudan et de Syrie.   

La préfecture assure "que les personnes accueillies seront encadrées durant tout leur séjour par des référents associatifs qui serviront quotidiennement  de relais et un vigile sera présent toutes les nuits. Par ailleurs des instructions seront données pour que la présence des forces de gendarmerie soit renforcée pendant toute la durée de l’opération"   

"Nous prenons acte de ces dispositions , tout en déplorant que le choix se soit porté sur Rimogne et sur les locaux de l’ancienne gendarmerie ( appartenant au CD08 ) situés à proximité du collège de la commune pour l’établissement de ce centre. Comme les habitants, la municipalité n’a pas choisi les conséquences d’une décision prise par d’autres et qui impose à elle , puisque aucun recours ne nous permet de la contester"  souligne enfin le maire de Rimogne Gregory Tuong.    

 


Rédigé par

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte