Connexion | Créer un compte

Des comparutions immédiates ce vendredi pour les auteurs présumés d'un trafic de stup' à Bogny !

09/03/2017 21:00

Bientôt l'épilogue de la vaste opération de gendarmerie qui s'est déroulée mardi matin à Bogny-sur-Meuse. Après les interpellations réalisées, le parquet de Charleville-Mézières a décidé de déférer ce vendredi cinq personnes, à l'issue de leur garde-à-vue. Celles-ci seront présentées devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate. Le procureur de la République, Laurent de Caigny, nous détaille les avancées de la procédure dans un communiqué :

 

« Il ressort de l'enquête que dans le quartier de Braux à Bogny-sur-Meuse, un trafic de stupéfiants s'est mis en place depuis le début de 2016. Morad CHAOUCHI âgé de 26 ans apparaît comme l'animateur du trafic. S'il a choisi de garder le silence pendant toute sa garde à vue, il est mis en cause notamment par les écoutes, par les auditions des deux autres mis en cause et par les auditions d'une dizaine de clients directs. Alors qu'il ne travaille pas, ont été saisi chez lui 680 euros et un Iphone à 800 euros.

Lors de la perquisition chez ses parents où vit son frère Madjid CHAOUCHI, dans la chambre de Madjid, étaient découverts une balance et 263 grammes d'héroïne. Madjid CHAOUCHI qui sera déféré comme son frère n'est pas mis en cause pour des ventes de produits et conteste avoir détenu l'héroïne découverte dans sa chambre.

Bruno LEGUAY et Ange RABAINI reconnaissent vendre de la drogue pour Morad CHAOUCHI depuis l'été 2016. Ils admettent avoir une trentaine de clients. Ils seront également déférés. Ils avaient recours à des "nourrices" pour garder les stupéfiants dont un individu âgé de 22 ans qui a été convoqué par COPJ en correctionnelle en juin, ayant été trouvé en possession chez lui de 450 euros et 20 grammes d'herbe. Une autre nourrice, personne handicapée physique âgée de 68 ans, et très pauvre, chez qui 103 grammes d'herbe, 90 grammes d'héroïne, 99 grammes de cocaïne, 1 portable, 2 balances et 1 pistolet avec son chargeur sans cartouche ont été découverts. Le couple LEGUAY – RABAINI a reconnu la propriété de ces stupéfiants et de l'arme. La personne handicapée apparaît avoir été utilisée par le couple et n'en a tiré aucun avantage. Elle est convoquée devant un délégué du procureur à titre d'alternative aux poursuites. Bruno LEGUAY et Ange RABAINI, âgés de 31 ans, sont déférés ce vendredi. Le premier est en récidive.

Philippe WASLET reconnaît s'approvisionner auprès de LEGUAY et servir environ 10 clients. Il sera aussi déféré et est en récidive.

Enfin, un autre individu revendeur chez qui une balance et une faible quantité de produits stupéfiants avaient été trouvées, et qui s'approvisionnait auprès de Morad CHAOUCHI, fait l'objet d'une COPJ en correctionnelle pour juin prochain. »

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte