Se connecter | Se connecter avec facebook | Créer un compte

Une altercation entre un propriétaire et son locataire les amène tout droit devant le tribunal correctionnel

12/10/2017 09:19

20171012091943.jpg

Salvator, 33 ans, comparaissait ce mercredi devant la justice pour violences avec menace d'une arme.

Les services de gendarmerie sont appelés à Bogny-sur-Meuse le 24 juillet 2016 pour une altercation. Arrivés sur les lieux, ils se trouvent face à une dizaine de personnes, dont la victime, Eric, qui apparaît blessé. L'altercation est cependant terminée. La victime dépose plainte, déclarant qu'une altercation verbale a éclaté avec Salvator, son propriétaire, alors qu'il était en train de bricoler la serrure du portail, puisqu'une clé y était restée coincée. Il raconte que le prévenu s'est jeté sur lui, muni d'une batte de base-ball. Le prévenu, qui se présente à la gendarmerie une heure plus tard, donne une tout autre version, à savoir qu'il serait intervenu suite à l'appel affolé d'une voisine, expliquant que le locataire était en train de défoncer le portail de sa propriété. L'enquête des services de gendarmerie démontrera un différend locatif existant, la victime ne payant plus son loyer depuis plusieurs mois. Arrivé devant l'habitation, le prévenu voit la victime en train effectivement de bricoler le portail. Survient un échange d'insultes, provoquant la colère de Salvator, qui lui assène deux coups de poing et s'empare d'un manche de pelle, afin de « se défendre » selon ses dires. Il admettra lors de son interrogatoire que, si sa voisine lui avait expliqué que son locataire était en train de bricoler la serrure, il ne se serait même pas déplacé.

Le tribunal le condamne à 2 mois d'emprisonnement avec sursis.

Rédigé par

Partager :

Commentaires

Aucun commentaire.

Pour laisser un commentaire vous devez Vous connecter ou Créer un compte