Il tente de l'embrasser, une main sur les seins : il ressort du tribunal officiellement délinquant sexuel

13/02/2018 00:17

20180213001706.jpg

Hussein, jeune Irakien de 23 ans, comparaissait ce lundi devant la chambre correctionnelle pour agression sexuelle.

Le 9 janvier dernier, une femme se présente au commissariat afin de déposer plainte pour agression sexuelle, agression qui aurait eu lieu 3 jours avant. Femme de ménage dans un foyer de jeunes travailleurs de Charleville-Mézières, la victime expliquait qu'Hussein l'avait rejointe alors qu'elle terminait de laver la cuisine, s'était positionné derrière elle et l'avait enlacée, une main sur le ventre et l'autre sur la poitrine, en l'embrassant dans le cou. Elle lui avait demandé de partir et il s'était aussitôt exécuté.

Il était interpellé le jour même et placé en garde à vue. Entendu, il reconnaissait les faits, expliquant qu'il était arrivé en France en juillet 2016 après avoir été menacé dans son pays pour des raisons politiques, alors qu'il était un brillant étudiant en sciences politiques. Il expliquait aussi que la victime avait toujours été gentille avec lui et l'appréciait, jusqu'à lui présenter sa sœur et d'autres membres de la famille, et qu'il avait cru voir chez elle un consentement.

La victime, estimant cependant qu'elle n'avait jamais eu peur et qu'elle n'avait subi aucun préjudice, a refusé de se porter partie civile.

Le tribunal l'a condamné à une peine sévère de 24 mois d'emprisonnement dont 18 mois avec sursis et demandé son inscription au fichier des délinquants sexuels.

 

Rédigé par

Partager :

Commentaires

Aucun commentaire.

Pour laisser un commentaire vous devez Vous connecter ou Créer un compte