Sormonne : Le conducteur fou condamné à 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis

14/02/2018 18:16

20180214181643.jpg

Brandon, 24 ans, était jugé ce jour pour conduite d'un véhicule à une vitesse excessive, blessures involontaires avec au moins deux circonstances aggravantes et usage illicite de stupéfiants en récidive.

Le 27 août, les gendarmes étaient appelés aux abords d'un bal, pour un accident de la circulation. Les témoins dénonçaient un individu qui était passé à vive allure au volant de son Audi A3. Plusieurs personnes avaient été blessées et le conducteur s'était enfui. Les témoins identifiaient formellement l'individu comme étant le prévenu.

Interpellé le lendemain, l'homme reconnaissait les faits. Il disait avoir eu une altercation avec une femme, l'une des victimes, qui l'avait mis par terre. En colère, il était monté dans sa voiture, avait reçu des cailloux sur son véhicule, avait opéré une marche arrière précipitée, abîmant la voiture garée derrière lui et avait pris la fuite. En partant, il avait vu la victime avec qui il avait eu une altercation au milieu de la route et ne s'était pas arrêter. Percutée, la victime avait atterri sur le capot, s'était agrippée au pare-choc, sur plusieurs mètres, puis avait été éjectée au sol, inerte. L'individu a alors percuté les barrières de sécurité afin de sortir du bal, causant d'autre blessures à d'autres personnes, une mineure ayant été blessée en recevant une des barrières sur la tête. En rentrant chez lui, il avait fumé un joint et s'était endormi avant d'être réveillé 3 heures après par l'arrivée des gendarmes.

Il a été condamné à 36 mois de prison dont 18 mois avec sursis. Son permis a été annulé.

Rédigé par

Partager :

Commentaires

Aucun commentaire.

Pour laisser un commentaire vous devez Vous connecter ou Créer un compte