Warnécourt : Le vieux monsieur pensait laisser « un beau petit souvenir » à l'enfant de 12 ans

12/03/2018 17:34

20180312173446.jpg

Jack, 79 ans, comparaissait ce jour à la barre du tribunal correctionnel pour agression sexuelle imposée à une mineure de moins de 15 ans.

Le 25 mai 2013, un père de famille déposait plainte à l'encontre du prévenu pour agression sexuelle. Cinq jours auparavant, sa fille lui avait remis une lettre, représentant les paroles d'une chanson, faisant état d'attouchements. Le père avait immédiatement interrogé sa fille qui lui avait tout raconté. Le prévenu faisait régulièrement des travaux chez ses grands-parents. A plusieurs reprises, il lui avait caressé la poitrine, par dessus et dessous ses vêtements, et les parties intimes par dessus ses vêtements. La jeune fille, entendue, avait raconté que les attouchements pouvaient durer une heure et précisé qu'à chaque fois, l'homme s'était lavé les mains.

L'individu était alors placé en garde à vue. Il reconnaissait avoir échangé de longs baisers avec la jeune fille de 12 ans, et l'avoir caressée. L'expertise psychiatrique ne révélait aucune pathologie si ce n'est la peur de vieillir ainsi qu'une banalisation des actes, les réduisant à un simple flirt classique. A la barre, il déclarait : « Je vous jure que pendant une semaine, elle a été heureuse comme c'est pas permis. Je me suis dit, ça lui fera un beau petit souvenir, à moi aussi, voilà. Il n'y avait rien de mal ou de sale, c'était bourré de tendresse. »

Marine Montauzou, Substitut du Procureur, a requis un suivi socio-judiciaire de 3 ans, avec une peine de 18 mois en cas de non-respect de ce suivi, ainsi que son inscription au fichier des délinquants sexuels.

Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 9 avril.

Rédigé par

Partager :

Commentaires

Aucun commentaire.

Pour laisser un commentaire vous devez Vous connecter ou Créer un compte