L’avenir des hôpitaux de Sedan et Charleville-Mézières en suspens.

13/03/2018 07:54

20180313075457.jpg

Le « Plan de performance » qui devait être dévoilé le 26 mars a finalement été repoussé. Sous la pression de la rue et des élus, l’Agence Régionale de Santé a décidé de se donner le temps de la réflexion.

Pas de date butoire, jugée trop anxiogène, mais des problématiques de fond qu’il va falloir prendre en compte malgré tout.

Mireille Vidalenc directrice générale déléguée Ouest de l’ ARS Grand Est  au micro de Radio 8

Didier Herbillon et Boris Ravignon, présidents de conseils de surveillance de leurs hôpitaux respectifs se disent favorables à une meilleure coopération entre les deux hôpitaux souhaitent mettre en avant deux objectifs prioritaires : le maintien de l’accès aux soins et des emplois.

Le président de conseil de surveillance de l’hôpital Manchester Boris Ravignon…..

Nicolas Villenet délégué territorial de l’ ARS a mis en avant les investissements que l’ARS s’engagera à financer en parallèle de la mise en place de ce plan de performance. Selon le délégué territoriale « l’ARS abondera une enveloppe de 10 à 20 millions d’euros pour accompagner dans sa mutation le GHT Nord Ardennes ».

Reste désormais à finaliser ce « plan de performances» dans un contexte difficile lié à la démographie médicale. L’objectif de l’ARS : le retour à l’équilibre budgétaire alors que les deux établissements cumulaient fin 2017 un déficit de 5 ,5 millions d’euros (3 ,8 millions pour Sedan et 1,8 million pour Charleville).

Deux interviews sont disponibles pour cet article

Rédigé par

Partager :

Commentaires

Aucun commentaire.

Pour laisser un commentaire vous devez Vous connecter ou Créer un compte