Connexion | Créer un compte

La Cour d'Assises des Ardennes jugera trois affaires, du 24 janvier au 1er février prochain

07/01/2019 21:26

justice14

Le 22 janvier prochain débutera la première session 2019 des Assises des Ardennes. Trois affaires ardennaises seront jugées durant cette session, ainsi qu'une 4ème en appel (affaire hors-département).

Du 22 au 23 janvier, Harmonie Lemoine, une jeune sedanaise, d'abord soupçonnée d'infanticide, comparaîtra finalement pour violences volontaires aggravées ayant entraîné la mort sans intention de la donner. La victime ? Sa petite fille de 4 mois, décédée le 1er octobre 2013 du syndrome du bébé secoué. La jeune femme encoure 15 ans de réclusion criminelle.

Du 24 au 25 janvier, la Cour d'Assises se penchera sur le dossier de Robert Brico. L'homme de 61 ans est accusé d'assassinat après avoir mortellement blessé par balle son voisin le 13 août 2016, dont le chien avait mordu son beau-fils. L'auteur présumé du coup de feu avait ensuite retourné l'arme, un 22 long rifle, contre lui, se blessant grièvement. L'accusé encoure la réclusion criminelle à perpétuité.

Enfin, du 31 janvier au 1er février, Toni De Boni, un belge de 64 ans, sera jugé pour tentative de meurtre aggravé sur sa compagne, qu'il a attaquée à coups de machette le 6 juillet 2016. La tentative de meurtre étant punissable comme si l'acte avait été commis, l'auteur présumé encoure la réclusion criminelle à perpétuité, avec une période de sûreté de 18 à 22 ans.

La seconde session des Assises des Ardennes se déroulera ensuite en mars, avec notamment, le procès de Philippe Gillet, pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur son épouse, Céline Gillet, en janvier 2012, et pour l'assassinat d'Anaïs Guillaume, disparue depuis le 17 avril 2013 et qui n'a jamais été retrouvée.

Rédigé par

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte