Connexion | Créer un compte

Assises des Ardennes : " on est venu rechercher notre fille" Valérie Guillaume.

28/03/2019 15:15

GUILLAUME

Quatrième jour devant la cour d’assises des Ardennes du procès de Phillipe Gillet agriculteur à Fromy , dans les Portes du Luxembourg , soupçonné d’avoir assassiné son ancienne maîtresse Anaïs Guillaume. Anaïs Guillaume qui aurait rompu avec Philiipe Gillet  , selon  une lettre dévoilée ce jeudi matin par la cour d’assises et lu par le président Sylvain Lallement.

Une lettre qu’avait découverte l’assistante maternelle des deux filles de Philippe Gillet au domicile de l’accusé. Une assistante maternelle qui avait, elle aussi, entretenue une relation sexuelle éphémère avec Philippe Gillet. Une lettre signée par Anaïs et dont les experts stipulent qu’elle a bien été écrite par la jeune femme. Une lettre retrouvée par l’assistante maternelle dans le carnet de santé de l’une des filles Gillet.

Du coté des parents d’Anaïs ce procès est difficile à vivre notamment pour les deux frères présents à l’audience depuis lundi.

La maman d’Anaïs , Valérie Guillaume au micro de Radio 8

La suite des débats ce jeudi . Après l’audition de la belle-sœur de Philippe Gillet le décrivant comme un homme violent. Citation à la barre du juge d’instruction en charge du dossier Céline Gillet. Suivi des pompiers volontaires lui ayant porté secours le 3 janvier 2012 .

Une interview est disponible pour cet article


Rédigé par

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte