Connexion | Créer un compte

Une affaire de violences avec acte de mutilation (Sedan) devant la Cour d'assises des Ardennes

05/04/2017 05:48

Alors que la Cour d'assises des Ardennes examine depuis dix jours des affaires venues de la Marne, en appel, le dossier qui commence ce mercredi est lui Ardennais. Akim Bouhafara, 33 ans, sera jugé jusqu'à vendredi pour violences volontaires ayant entraîné une mutilation et une infirmité permanente et pour violences en réunion en récidive. Son frère, Habib, 28 ans, comparaîtra lui pour violences en réunion. Les deux hommes étaient en fuite, sous le coup d'un mandat d'arrêt. Le second a été arrêté il y a peu et pourra comparaître. Le 20 juillet 2013, à Sedan, les deux frères se sont battus avec Abdellatif. Ce dernier a reçu des coups de poing au visage, a subi des jets de pierre et a été violemment mordu à l'oreille gauche. Ramassée par un témoin, l'oreille n'a pas pu être reconstruite après l'intervention chirurgicale à Reims. Le conflit entre les deux familles pourrait avoir pour origine un différend en lien avec les stupéfiants. L'affaire sera jugée devant la Cour d'assises en raison de la mutilation permanente et du préjudice esthétique entraînés par l'arrachement de l'oreille. Les deux accusés étaient déjà connus de la justice (respectivement 15 et 2 mentions au casier judiciaire) notamment pour des violences aggravées. A suivre...

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte